Amo Ergo Sum

site dédié à la méditation des mystères du Rosaire

Contact
Download

vive jésus

site web en anglais website in english
site web en chinois 网站中文
site web en espagnol sitio web en español
siteweb en russe сайт на русском языке
site web en arabe الموقع باللغة العربية
site web en anglais website in english
site web en chinois 网站中文
site web en espagnol sitio web en español
siteweb en russe сайт на русском языке
site web en arabe الموقع باللغة العربية

5) La crucifixion
voix de Saint Jean-Paul II

5) La crucifixion

Bible de Jérusalem format PDF cliquer sur l'image

bible de jérusalem format pdf

vive marie

Textes du chapelet médité format PDF cliquer sur l'image

textes de méditation des mystères douloureux format pdf

Textes de méditation


« Notre Père qui est aux cieux »

Et ils lui donnaient du vin parfumé de myrrhe, mais il n'en prit pas. Puis ils le crucifient et se partagent ses vêtements en tirant au sort ce qui reviendrait à chacun. C'était la troisième heure quand ils le crucifièrent. Et avec lui ils crucifient deux brigands, l'un à sa droite, l'autre à sa gauche. Et Jésus disait: "Père, pardonne-leur: ils ne savent pas ce qu'ils font."

Marc 15/23-25* Luc 23/34

« Je vous salue Marie »

Les passants l'injuriaient en hochant la tête et disant: "Hé! toi qui détruis le Sanctuaire et le rebâtis en trois jours, sauve-toi toi-même en descendant de la croix!" Pareillement les grands prêtres se gaussaient entre eux avec les scribes et disaient: "Il en a sauvé d'autres et il ne peut se sauver lui-même! Même ceux qui étaient crucifiés avec lui l'outrageaient.

Marc 15, 29-32

« Je vous salue Marie »

L'un des malfaiteurs suspendus à la croix l'injuriait: "N'es-tu pas le Christ? Sauve-toi toi même, et nous aussi." Mais l'autre, le reprenant, déclara: "Tu n'as même pas crainte de Dieu, alors que tu subis la même peine!

Luc 23, 39-40

« Je vous salue Marie »

Pour nous, c'est justice, nous payons nos actes; mais lui n'a rien fait de mal." Et il disait: "Jésus, souviens-toi de moi, lorsque tu viendras avec ton royaume." Et il lui dit: "En vérité, je te le dis, aujourd'hui tu seras avec moi dans le Paradis."

Luc 23, 41-43

« Je vous salue Marie »

Or près de la croix de Jésus se tenaient sa mère et la sœur de sa mère, Marie, femme de Clopas, et Marie de Magdala. Jésus donc voyant sa mère et, se tenant près d'elle, le disciple qu'il aimait, dit à sa mère: "Femme, voici ton fils." Puis il dit au disciple: " Voici ta mère." Dès cette heure-là, le disciple l'accueillit comme sienne.

Jean 19, 25-27

« Je vous salue Marie »

Quand il fut la sixième heure, l'obscurité se fit sur la terre entière jusqu'à la neuvième heure. Et à la neuvième heure Jésus clama en un grand cri: "Elôï, Elôï, lema sabachthani", ce qui se traduit: "Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m'as-tu abandonné?"

Marc 15, 33-34

« Je vous salue Marie »

Après quoi, sachant que désormais tout était achevé pour que l’Écriture fût parfaitement accomplie, Jésus dit: "J'ai soif."

Jean 19, 28

« Je vous salue Marie »

Un vase était là, rempli de vinaigre. On mit autour d'une branche d'hysope une éponge imbibée de vinaigre et on l'approcha de sa bouche. Quand il eut pris le vinaigre, Jésus dit: "Tout est accompli" et, inclinant la tête, il remit l'esprit.

Jean 19, 29-30

« Je vous salue Marie »

Le voile du Sanctuaire se déchira par le milieu, et, jetant un grand cri, Jésus dit: "Père, en tes mains je remets mon esprit." Ayant dit cela, il expira. Voyant qu'il avait ainsi expiré, le centurion, qui se tenait en face de lui, s'écria: "Vraiment cet homme était fils de Dieu!"

Luc 23, 45-46 * Marc 15, 39

« Je vous salue Marie »

Les soldats vinrent donc et brisèrent les jambes du premier, puis de l'autre qui avait été crucifié avec lui. Venus à Jésus, quand ils virent était déjà mort, ils ne lui brisèrent pas les jambes, mais l'un des soldats, de sa lance, lui perça le côté et il sortit aussitôt du sang et de l'eau. Celui qui a vu rend témoignage - son témoignage est véritable, et celui-là sait qu'il dit vrai - pour que vous aussi vous croyiez.

Jean 19, 32-35

« Je vous salue Marie »


Gloire soit au Père, au Fils, et au Saint Esprit
comme il était au commencement, maintenant et toujours
et dans les siècle des siècles.
AMEN